Retour sur l’assemblée générale et la conférence 2021

Pas moins de 20 membres étaient présents à l’assemblée générale de L’ADDIROUM qui s’est tenue par vidéoconférence le 17 novembre 2021 à 19h30 et ce, malgré l’absence de pizza à partager. Une présentation des activités (tenues en mode virtuel) menées au cours de la quatorzième année de l’association a été faite par Patrick Paul (président). Jeanne-Estelle Thébault (trésorière) a ensuite présenté l’état financier de l’association qui se porte bien (avec un actif proche de 13k$). L’assemblée s’est poursuivie (toujours dans la bonne humeur) par l’élection des membres du conseil d’administration. Les membres ayant complété leur mandat de deux ans ont été remerciés pour leur dévouement: Nicolas Chapados, Charles Fleurent, Michel Gagné, Patrice Marcotte, Patrick Paul, Jean-Marc Rousseau et Jeanne-Estelle Thébault, parmi lesquels les sept derniers continuent à siéger  au conseil d’administration de l’association pour un nouveau mandat de deux ans. L’assemblée s’est terminée par l’expression de la profonde tristesse des membres de la communauté à la suite du décès de Jacques Ferland. Comme la souligné Guy Lapalme, Jacques a été le premier diplômé du DIRO et a surtout été un professeur et collègue apprécié de tous.

L’assemblée s’est suivie par la vidéoconférence grand public donnée par Marc Feeley  intitulée “Le mieux est l’ennemi du programmeur”. Sylvie Hamel (directrice du DIRO) a présenté Marc en soulignant son implication au DIRO et son excellence scientifique. Marc a notamment été l’instigateur des séjours informatiques qui accueillent chaque année pendant plusieurs jours (sauf crise sanitaire) des étudiants du cégep au DIRO. Membre du laboratoire de programmation du DIRO créé en 1991, Marc a par ailleurs développé avec un collègue et deux de leurs étudiants codeBoot, une plateforme en ligne utilisée dans l’enseignement des langages de programmation au DIRO. Cette réalisation leur a valu le prix de l’article le plus influent de la dernière décennie remis lors de la conférence DLS 2021 pour leur article publié en 2011 “Bootstrapping a Self-Hosted Research Virtual Machine for JavaScript: An Experience Report”.

Dans sa présentation, Marc a souligné le rôle clé que joue le minimalisme et les mathématiques dans ses réalisations. Un court détour par le lambda-calcul lui a permis  de présenter le langage Scheme comme l’archétype d’un langage minimaliste pour lequel il a écrit le compilateur Gambit (le compilateur Scheme le plus rapide à ce jour). Le concept de continuation présent dans Scheme lui confère des propriétés innovantes dans la programmation de systèmes distribués et est à l’origine de la plate-forme d’enseignement codeBoot utilisable  pour programmer en ligne en JavaScript et en Python. Ce concept est également mis à profit dans le compilateur Python Zipi qu’il développe depuis deux ans et qui montre déjà des performances de haut niveau lorsque comparé à d’autres compilateurs Python comme PyPy.  Marc a ensuite présenté la plate-forme LambdaNative, un environnement de développement pour plateformes mobiles basé sur Gambit, crée par une équipe de recherche de UBC dans le but de développer des applications médicales mobiles.

Par sa présentation élégante et (dans le bon sens du terme) minimaliste, Marc a réussi à montrer la force du minimalisme mis intelligemment au service de la conception et de l’implémentation des langages de programmation. La présentation a été suivie par une période de  questions de 15 minutes.

Philippe Langlais

 

Commanditaires

Logo de Clear Destination
Logo de Insum
Logo de Zero Spam
ELEMENTAI-logo
GRICS-logo