Décès de Jacques Ferland

Le 6 mai 2021 est survenu le décès d'un pionnier du DIRO, notre professeur Jacques Ferland.

En 1967, Jacques Ferland a eu l'honneur de se voir décerner le premier diplôme du département du DIRO pour sa maîtrise

En 1971, il reçoit ensuite son Ph.D. en Recherche Opérationnelle de l'Université Stanford en Californie

De 1989 à 1993, il a été le huitième directeur du département d'informatique et de recherche opérationnelle

Au cours de sa carrière de professeur au DIRO à l’Université de Montréal, il enseigna et fit la supervision de nombreux étudiants au baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat

Jacques Ferland s'est impliqué dans des projets de recherche fondamentale et appliquée. Il a utilisé des méthodes heuristiques pour obtenir des bonnes solutions aux problèmes d'horaires et s’est aussi intéressé aux applications de la recherche opérationnelle dans le domaine de la santé. Il a développé également des systèmes expérimentaux d'aide à la décision.

Il a défini une formulation générale des problèmes d'horaires et analysé la performance des méthodes heuristiques de type échanges, recherche avec Tabu, recuit simulé et génétique. L'objectif étant de mieux comprendre leur fonctionnement, les améliorer et définir des méthodes hybrides intégrant simultanément plusieurs de ces méthodes. En programmation mathématique, Jacques Ferland est reconnu internationalement comme un expert de la convexité généralisée des fonctions de plusieurs variables, ainsi que de la monotonie généralisée des opérateurs.

Pour ceux qui l’ont connu comme professeur ou directeur aux études graduées, nous vous invitons à écrire un témoignage que nous remettrons à sa famille en juin

There are 9 Comments

Jacques fut ma première introduction à la recherche opérationnelle. Grande tristesse aujourd'hui d'apprendre son décès. Il fut une des source importante d'inspiration pour la création de mon entreprise Planora, en optimisation des horaires de personnel. Vendue en 2012, elle m'a permi de créer Imagia qui optimise, grâce à l'IA, les soins de santé en oncologie.   Jacques a inspiré plusieurs générations de chercheurs et d'entrepreneurs. RIPAlexandre Le Bouthillier

Triste nouvelle de perdre un pionnier québécois qui a acquis une grande renommée. Je retiens le calme, la bienveillance et l'ouverture d'esprit de Jacques Ferland. J'offre mes sincères condoléances à sa famille et ses proches. Souvenons-nous à jamais du passage sur terre de Jacques Ferland. Il aura laissé sa marque au DIRO de l'UdeM ainsi que sur 3 générations des premiers informaticiens(nes) universitaires gradués au Québec. Qu'il repose en paix. Jacques Gaumond, DIRO 1973  

J'ai connu Jacques Ferland comme enseignant alors que j'étais étudiant au doctorat. Plusieurs années plus tard, il était directeur du DIRO lorsque j'y fus engagé. Enfin, j'étais directeur lorsqu'il a décidé de prendre sa demi-retraite.  Jacques  était un professeur et un collègue aux qualités humaines exceptionnelles. Son décès m'attriste énormément.

J'ai eu la chance de côtoyer Jacques pendant de nombreuses années et il est devenu avec le temps un ami  qui m'a beaucoup inspiré. Comme plusieurs autres, j'ai beaucoup appris de lui, tant du point de vue technique que du côté humain. Tous se souviendront de son approche bienveillante qui lui a permis de poursuivre une carrière de chercheur très fructueuse, tout en portant toujours au premier plan son objectif de former ses étudiants pour les préparer à la suite des choses. Espérons que son souvenir continuera de nous inspirer malgré son départ.

J'arrive du Cameroun en septembre 1972 pour intégrer directement la Faculté des Études Supérieures. Je n'avais jusqu'à là étudié que les mathématiques et la physique à l'Université de Yaoundé.C'est grâce à l'encadrement exceptionnel de Pierre Robillard, Jacques Ferland et Michael Florian. J'étais peut-être une curiosité mais alors, mais alors chouchouté par eux. Puis Robillard partit, victime d'un accident de la circulation, avant même que je termine la Maîtrise en informatique. C'est Ferland et Florian qui me pousse à continuer en Doctorat pour disaient-ils aller créer un Département d'informatique dans mon pays. Je l'ai fait. Merci à Jacques, merci à Michael.  Jacques tu vois tes œuvres : j'ai utilisé une propriété des fonctions convexes pour boucler ma thèse de PhD en 1977. J'ai créé le département d'informatique, j'ai enseigné l'informatique, l'optimisation, les statistiques,... et ai même déjà pris la retraite de l'Université.  Tu as accompli ta mission sur terre, repose en paix. Mes sincères condoléances à ta famille.

J'ai connu Jacques à l'automne 71 alors qu'il revenait de Stanford, où il avait obtenu son doctorat au département de Operations Rersearch, et qu'il commençait sa longue carrière de prof au DIRO et que moi je commençais ma scolarité de maitrise. Durant cet automne, je fus un des 5 démonstrateurs de son cours très couru de Graphes et réseaux. À l'hiver 72, j'ai suivi son cours de programmation non linéaire, qui m'a beaucoup stimulé intellectuellement et qui m'a incité à faire application à Stanford au département d'Operations Research où j'ai abouti à l'automne 72. Au retour de Californie, j'ai eu un poste de chercheur à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec dans le cadre duquel j'ai pu entretenir une longue collaboration professionnelle avec Jacques. Comme chargé de cours, je l'ai remplacé dans son cours de Graphes et réseaux en 1979 et ensuite dans son cours de Programmation nonlinéaire en 1986, quand il partait en année sabbatique ; d'autre part, nous avons codirigé ensemble des étudiants à la maitrise et au doctorat. J'ai le souvenir d'un homme bienveillant et affable et qui aura eu une influence majeure sur mon cheminement de carrière. Mes sincères condoléances à la famille.  

Je garde d'excellents souvenirs de M. Ferland. En plus de son savoir, son attitude calme et sa classe faisaient de lui une personne extraordinaire. Toutes mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

C'est un professeur motivé et motivant pour ses étudiants.  Au baccalauréat, je garde un précieux souvenir de ses cours de recherche opérationnelle et notamment du problème du restaurateur.  À la maîtrise, j'ai eu énormément de chance de l'avoir comme directeur, il savait m'écouter et m'orienter sur de bonnes pistes.  Adieu monsieur le professeur Jacques Ferland et merci pour tout

Je garde de très bons souvenirs des cours de Jacques Ferland au baccalauréat, il savait susciter notre intérêt. Aussi, c'était agréable de discuter avec lui, avec son caractère jovial et sa passion pour son travail.C'est en partie ce qui m'a inspiré à continuer ensuite à la maîtrise, et en tant que directeur il a su me guider et m'encourager tout au long de mon projet.Merci pour tout Monsieur Ferland, reposez en paix, mes sympathies à la famille. 

Commanditaires

Logo de Clear Destination
Logo de Insum
Logo de Zero Spam
ELEMENTAI-logo
GRICS-logo